Peut-on porter une ceinture post accouchement ?

De la ceinture post accouchement à la gaine abdominale

 

Pendant la grossesse et après l’accouchement, le corps connait une transformation extraordinaire. Pour les futures et nouvelles mamans, se pose alors une question : comment balayer l’inconfort parfois ressenti tout au long de cette période, se réapproprier son corps puis retrouver la ligne peu à peu ?

Durant la grossesse, pour préparer l’arrivée du bébé, l’utérus se dilate, les ligaments se détendent et la partie antérieure du bassin s’assouplit. Chez certaines femmes, ces transformations peuvent provoquer des douleurs abdominales, lombaires ou sciatiques. C’est là qu’entre en jeu la ceinture de grossesse qui permet de maintenir la colonne vertébrale et le maintien lombaire, de réduire la cambrure du dos, de contrôler le volume du tour de taille et d’estomper la douleur. A condition bien sûr de la positionner correctement : la ceinture doit être de préférence en velcro et en tissus élastique respirant. De plus, elle ne doit pas appuyer trop en arrière sur le bas du dos, au risque d’augmenter la cambrure. Il vaut donc mieux faire vérifier le positionnement de la ceinture gainante post accouchement par un médecin.

Qu’en est-il une fois que l’on a accouché ? Après l’accouchement, le corps est particulièrement distendu et malléable. Les muscles abdominaux ne soutiennent pas les organes dans les semaines suivant un accouchement, car ils ont grandi, se sont allongés et écartés pendant la grossesse. D’autre part, le périnée est faible : les intestins et la vessie sont donc peu soutenus et poussés vers le bas et vers l’avant. C’est ce qui peut créer une sensation de pesanteur parfois très forte ou des douleurs dans le dos. Porter une gaine abdominale après l’accouchement aiderait alors le corps à récupérer plus rapidement !

En effet, la gaine, qui exerce une compression sur le corps, stimule notre température naturelle et donc la transpiration, ce qui permettrait d’éliminer plus rapidement les liquides et l’eau emmagasinés par le corps. Surtout, la ceinture abdominale, en maintenant le dos, aiderait à retrouver une posture qui soulage précisément cette sensation de pesanteur ressentie par certaines nouvelles mamans. C’est ce que soulignent certains médecins, dont le docteur Bernadette de Gasquet, en préconisant le port d’une gaine post-accouchement afin de retrouver une forme de bien-être.

 

Des précautions nécessaires avec une ceinture post accouchement

 

Comment s’assurer que la gaine post-accouchement est portée de manière efficace ? Avant tout, il convient de veiller à ce que la ceinture ne soit pas trop serrée au niveau de l’abdomen car cela pourrait aggraver les conséquences de l’accouchement telles que la descente du périnée et de l’utérus vers l’avant et le bas et les risques qui en résultent (inconfort, douleurs dorsales, incontinence).

C’est pourquoi le choix de la gaine est crucial : cette dernière doit serrer au niveau du bassin, mais pas au milieu, ni en haut du ventre, y compris en position assise. Si possible, il vaut mieux essayer le modèle avant de l’acheter afin de choisir une gaine parfaitement adaptée à sa morphologie. D’autre part, les médecins sont unanimes : il est fortement conseillé de porter une ceinture abdominale sous la surveillance d’un kinésithérapeute, d’une sage-femme ou d’un médecin. Selon le docteur Gasquet, un spécialiste pourra ainsi vérifier le bon positionnement de la ceinture et la bonne circulation du sang.

Surtout, le port de la ceinture gainante post-accouchement ne dispense pas des gestes post-natals recommandés pour une récupération optimale de l’accouchement : réaliser des séances de rééducation du périnée – laquelle doit prévaloir sur la récupération abdominale durant cette période –, veiller à sa posture au quotidien, s’assurer d’être bien installée pour allaiter, … La gaine vient précisément jouer ici le rôle de complément à ces gestes essentiels.

Écouter son corps est primordial. Chaque nouvelle maman est différente. Si certaines femmes sont à l’aise avec le port d’une gaine toute la journée par exemple, d’autres pourront parfois sentir un inconfort, notamment en position assise. Dans ce cas, il faut espacer les moments où l’on porte la ceinture abdominale. L’essentiel est de ne pas se contraindre ni de soumettre le corps à un stress excessif.

Bien encadré, progressif et sans excès, le port de la gaine abdominale serait donc un premier allié dans la reconquête de son bien-être physique après un accouchement !

 

Dernière étape : retrouver sa silhouette avec une gaine amincissante !

 

Quelques mois après l’accouchement, le corps a repris peu à peu de ses forces et l’on peut désormais se concentrer sur de nouveaux objectifs : perdre progressivement les kilos en trop, brûler les graisses accumulées pendant la grossesse et retrouver une silhouette idéale. C’est le moment de céder la ceinture ventre post-accouchement pour une gaine amincissante qui permettra d’améliorer les résultats !

Comment fonctionne ce corset minceur ? Désormais de tous les styles et de toutes les couleurs, la gaine amincissante moderne stimule l’activité thermique et fait transpirer les zones où l’on souhaite perdre du gras, telles que le ventre, la taille, les hanches ou les fesses par exemple. Elle permettrait également d’éliminer plus rapidement les toxines présentes dans le corps. De plus, elle est dotée de micro-capsules composées d’ingrédients connus pour leurs capacités à brûler les graisses (caféine, thé vert, argile, rhodystérol, beurre de karité, …). Elle nous aiderait donc à retrouver un ventre plat, à sculpter et affiner notre silhouette tout en maintenant une posture avec un dos droit.

A noter qu’il est préférable d’attendre trois mois après l’accouchement avant de porter ce type de gaine et de solliciter un avis médical. De plus, les gaines s’adressent aux femmes qui n’ont pas eu de césarienne, sauf recommandation médicale. Passés ces trois mois, les gaines post-partum ou qui ne compriment pas trop le corps sont recommandées. Certains corsets ont été ainsi spécialement conçus pour les nouvelles mamans : les gaines à crochets notamment, réglables et souples, sont particulièrement adaptées. Et le choix est vaste selon vos objectifs et les zones du corps que vous souhaitez cibler : shorts, gaines ventre, leggings, débardeur, panty, …

La période post-accouchement est bien l’occasion de se réapproprier son corps, et ce même pendant l’allaitement : régime alimentaire équilibré, reprise progressive du sport et port d’un body, d’une ceinture de maintien ou une gaine amincissante ont de quoi offrir aux nouvelles mamans un programme minceur efficace !

Articles Récents

Le legging minceur

Shorty, corset, body, … les vêtements amincissants sont nombreux. Parmi eux, on retrouve le legging minceur qui fait l’objet d’un véritable mouvement de mode ces dernières années. Mais au-delà d’être un simple...

En savoir plus

La morphologie en 8

Il existe chez les femmes six morphotypes différents selon l’aspect global de leur silhouette. Chacun de ces morphotypes pourra être mis en valeur de façon spécifique grâce notamment au choix...

En savoir plus

La culotte gainante

La culotte gainante fait partie de la famille des gaines amincissantes. Elle est l’alliée idéale des femmes qui souhaitent affiner et lisser leur silhouette au niveau des hanches, des fesses et du haut...

En savoir plus