Le boom du shapewear

Qu’est-ce que le mouvement shapewear ?

 

Le monde de la lingerie est aujourd’hui bousculé par le mouvement shapewear : une nouvelle tendance qui consiste à porter des dessous gainants, à fleur de peau. Adieu l’ancienne « culotte de grand-mère » : la mode est aujourd’hui aux sous-vêtements moulants, sculptants et sexy, comme une seconde peau ! Le phénomène est d’ampleur : en 2018, les ventes font un bond de 143% ! Depuis, les chiffres sont constamment en hausse et témoignent d’une croissance phénoménale de l’utilisation du shapeware.

Plus diversifiés, plus épurés et plus raffinés que les gaines classiques, les sous-vêtements shapewear sont à la pointe de la modernité et de la mode en matière de lingerie gainante. A la fois fonctionnels, confortables et design, ils s’adressent à un public désormais intergénérationnel en s’adaptant aux standards de la mode actuelle. Culottesslipsbrassièretanga mais aussi bodyt-shirt, jupe, culotte haute, soutiens-gorge sans armatures ou sans bretelles, porte-jaretelle… Une multitude de coupes et de modèles s’offrent à ses utilisatrices et réinvente la lingerie féminine. Fabriquée en maille microfibre mieux travaillée, cette nouvelle lingerie, qui remodèle et galbe, permettrait de sculpter et d’affiner notre silhouette grâce à son effet gainant et amincissant. En dentelle ou non, pas uniquement centré sur les grandes tailles, chaque type de gaine amincissante agit sur une zone ciblée du corps : ventre plat, fesses rebondies, disparition des bourrelets, taille affinée, … voilà les effets promis par le fitness shapewear ! Et le tout en revêtant ce qui est devenu un véritable accessoire de mode !

Face à la demande croissante, le marché du shapeware s’est largement diversifié ces dernières années ; offrant à chaque femme la possibilité de trouver son bonheur. Corset minceur, culotte push up, soutien-gorge, maillot de bain, panty minceur, bikini, string gainant, leggings, shorts et T-shirts gainants, … tous les types existent. Et dans toutes les tailles : de la taille Xs aux modèles Xxl, désormais, la morphologie de chacune est prise en compte ! Enfin, les modèles vont des plus chics au plus glamours, selon un large éventail de coloris : assortir sa tenue à sa lingerie devient un véritable plaisir puisque toutes les combinaisons sont désormais possibles !

 

Aux origines du shapewear

 

Des corsets rigides au XVIème siècle à la mode du shapeware des années 2000, la mode a derrière elle une longue histoire en matière de remodelage vestimentaire de la silhouette. Mais c’est seulement à partir des années 30-40 que l’ancien corset commence à se métamorphoser avec l’arrivée de matières plus souples et élastiques. La lingerie sculptante et gainante apparait peu à peu et se popularise, mais peu esthétique, elle a vocation à rester bien cachée sous les vêtements. Dans les années 70, post mai 68, au nom d’un corps féminin plus libéré et sans entrave, la gaine pour femme est bannie et semble tomber dans l’oubli.

C’est à partir des années 2000 que la lingerie gainante connaît un véritable renouveau. La marque Spanx, aux États-Unis, crée une nouvelle gamme de lingerie sculptante et s’impose peu à peu dans le dressing des femmes, à commencer par celui des célébrités. Désormais, les sous-vêtements féminins proposés sont à la fois gainants et confortables – grâce notamment à leur composition à base d’élasthanne – mais aussi élégants et raffinés. Le mouvement shapewear est né ! Il prend rapidement de l’ampleur, aux États-Unis d’abord, puis en Europe. En France, les nouvelles gammes et marques de lingerie bustier shapewear apparaissent les unes après les autres tandis que le produit ne cesse d’évoluer face à une demande croissante. Aujourd’hui, ce sous-vêtement tendance et sexy est devenu un élément incontournable de nos garde-robes !

 

Kim Kardashian : ambassadrice du mouvement

 

Certaines célébrités de renommée mondiale ont joué un rôle majeur dans l’émancipation du mouvement shapeware. En revendiquant le port de cette nouvelle lingerie sur les tapis rouges, dans les émissions télé ou lors d’événements prestigieux, nul doute que ces femmes de renommée mondiale ont contribué à l’adoption du shapeware par un large public. Beyoncé, Nicole Scherzinger, Kristen Stewart, Angelina Jolie, Jessica Alba, pour ne citer qu’elles, se sont quant à elles particulièrement démarquées en jouant un véritable rôle d’ambassadrice du shapeware auprès du grand public.

Certaines ont même créé leur propre marque de lingerie. C’est le cas de la très célèbre Kim Kardashian : sa marque Skims, qui propose une nouvelle gamme de lingerie shapewear femme dans de nombreuses nuances couleur chair, voit le jour en 2019. Le succès est au rendez-vous et en février 2020, Skims créé une nouvelle collection baptisée Naked et qui porte au devant de la scène une nouvelle gamme de sous-vêtements fabriqués dans des matériaux très doux, gainants, sexy, et déclinés dans quatre tonalités : miel, jaspe, quartz fumé et onyx.

Cette initiative commerciale auréolée de succès est aussi pour Kim Kardashian l’occasion de partager sa passion pour ce type de lingerie avec ses très nombreux followers sur les réseaux sociaux et de promouvoir un style féminin à la fois moderne et décomplexé : élégance et confort, raffinement et glamour, « le summum du luxe sans effort » revendique la marque.

 

Le shapewear : d’un phénomène de mode à un phénomène de société

 

Que signifie l’entrée du bustier shapewear dans nos mœurs vestimentaires ? Plus qu’une simple tendance de mode, le shapeware témoigne peut-être d’un nouveau mode de vie. Le vieux corset minceur que l’on cherchait à cacher (pendant des siècles !) a cédé la place à de nouveaux dessous sexy considérés désormais comme de véritables accessoires de beauté. Et avec eux, un nouveau mantra pour les femmes : s’accepter, se mettre en valeur et prendre soin de soi, tels sont les valeurs véhiculées auprès des femmes par les marques shapewear. Désormais la culotte taille-haute est à la mode et ce que l’on avait coutume de cacher est un atout pour notre style !

L’évolution de cette nouvelle lingerie sculptante va dans ce sens : destinés à toutes les femmes, quelle que soit leur morphologie, les sous-vêtements fitness shapewear se démocratisent de plus en plus et s’adressent à un public qui ne cesse de s’élargir. Le phénomène est tel que des gammes pour hommes ont vu le jour depuis quelques années : jeans, boxers, caleçons gainants, … le choix est de plus en plus vaste ! Peut-être un changement total d’état d’esprit pour les générations futures…

Articles Récents

Le legging minceur

Shorty, corset, body, … les vêtements amincissants sont nombreux. Parmi eux, on retrouve le legging minceur qui fait l’objet d’un véritable mouvement de mode ces dernières années. Mais au-delà d’être un simple...

En savoir plus

La morphologie en 8

Il existe chez les femmes six morphotypes différents selon l’aspect global de leur silhouette. Chacun de ces morphotypes pourra être mis en valeur de façon spécifique grâce notamment au choix...

En savoir plus

La culotte gainante

La culotte gainante fait partie de la famille des gaines amincissantes. Elle est l’alliée idéale des femmes qui souhaitent affiner et lisser leur silhouette au niveau des hanches, des fesses et du haut...

En savoir plus