La gaine minceur : une tendance relancée par les stars

Considérée il y a peu comme un accessoire de grand-mère, synonyme de mauvaise hygiène de vie et loin d’être glamour, la gaine amincissante a fait un retour en force au 21ème. De nombreuses stars internationales revendiquent le port de ces vêtements seconde peau capables de leur faire perdre une à deux tailles en quelques secondes.

 

La gaine : le nouvel accessoire fétiche des stars

 

Kim Kardashian et ses sœurs, comptant parmi les célébrités plus suivies de la planète, utilisent des gaines afin de se sculpter une taille ultra fine et une silhouette élégante. La plus célèbre sœur du clan Kardashian porte la gaine en toute circonstance, accompagnée d’un pull ample, d’un short cycliste ou d’une robe ultra moulante. Même lors de ses passages sur le tapis rouge, elle ne quitte plus son accessoire beauté préféré. Beyonce est aussi une adepte de ces sous-vêtements à l’effet raffermissant et a participé de la même façon au nouvel essor de la gaine minceur de star. D’autres célébrités revendiquent une utilisation régulière pour s’offrir une taille parfaite : Julia Roberts, Eva Longoria ou encore Tyra Banks.

Même si elle est particulièrement plébiscitée par des stars aux courbes prononcées souhaitant lisser quelques bourrelets disgracieux, la gaine est aussi utilisée par des célébrités très fines voire athlétiques après une grossesseJessica Alba et Megan Markle ont d’ailleurs avoué en avoir utilisé après leur accouchement le temps de retrouver leur taille initiale. En complément d’une alimentation équilibrée et d’une activité sportive, la gaine séduit de nombreuses célébrités pour les accompagner dans une perte de poids mais aussi simplement comme accessoire capable de glamouriser la silhouette. Le succès ne s’arrête pas aux frontières américaines puisque les instagrameuses et autres stars de téléréalité françaises comme Nabilla Benattia en font un must-have de la garde-robe.

L’engouement pour ces secondes peaux tient notamment du fait qu’elles offrent une taille de guêpe sans passer des heures en salle de sport. La tendance actuelle n’est plus tellement aux corps filiformes des années 70 à l’image de Jane Birkin mais plutôt aux formes voluptueuses. Ainsi, la silhouette des stars les plus suivies du monde comme de Kim Kardashian ou Beyonce comprend une poitrine opulente, de hanches généreuses mais aussi une taille fine. À l’heure où l’extrême minceur n’est plus un idéal absolu, la gaine redevient un accessoire parfait pour obtenir un corps de rêve en affinant notamment son tour de taille.

Les gammes de gaines ont par ailleurs bien évolué par rapport à celles utilisées dans les années 50 et 60. Il n’est plus question de vêtements inconfortables et peu esthétiques : elle devient un accessoire de mode doté des dernières innovations textiles. Certains shorts cyclistes gainants ou bodys à l’effet corset peuvent même se porter comme un simple vêtement, sans nécessité de le couvrir. La gaine est devenue réellement tendance.

 

La naissance du shapewear aux États-Unis

 

Bien avant l’arrivée de la gaine moderne du début des années 2000, les sous-vêtements destinés à harmoniser et remodeler le corps étaient déjà plébiscités par les femmes. Du XVIème au XXème siècle, l’utilisation du corset permettait déjà de corriger sa morphologie en comprimant la taille pour l’affiner. Après la seconde guerre mondiale, les femmes commencent à travailler et devenir plus indépendantes. Elles troquent alors les inconfortables corsets par les toutes premières gaines. La création de latex permet ensuite à ces sous-vêtements de devenir agréables à porter. Les culottes gainantes taille haute deviennent à cette époque incontournable : permettant à la fois d’affiner le ventre et de conserver une amplitude dans les mouvements.

Les années 70 ont temporairement rendu désuète la gaine : le sport et l’alimentation sont devenus les principaux outils pour obtenir une taille fine et un corps svelte. Dans les années 2000la gaine amincissante connaît à nouveau un vif succès. Ce sous-vêtement présente le double intérêt de gommer instantanément les poignées d’amour mais aussi de stimuler la perte de graisse. En effet, le textile contient divers actifs dotés de propriétés amincissantes. De la caféine au thé vert en passant par l’aloé vera, les microcapsules présentes dans le vêtement libèrent les molécules dans la peau. Celles-ci vont permettre de brûler les graisses du ventre, des fesses ou des cuisses et de diminuer la cellulite en synergie avec la sudation, également favorisée par la gaine. Portée quotidiennement, elle stimule efficacement la circulation sanguine et permet au bout d’environ un mois d’obtenir une perte de graisse, un affinement de la taille et une peau plus lisse et plus ferme.

Qu’elle contienne ou pas des actifs minceur, la gaine, shapewear en anglais, se décline sous des formes très variées, permettant à chacune et chacun d’adapter le sous-vêtement à sa morphologie. Pour affiner la taille, la culotte taille haute ou le body gainant sont parfaits : ils compriment la masse abdominale en douceur et laissent apparaître une taille bien marquée. Des modèles de shortys gainants peuvent aussi donner un effet push-up : les fesses sont alors remontées et rebondies, de la même façon que le font les célèbres soutien-gorge Wonderbra pour la poitrine. Les pantys et les leggings peuvent enfin affiner les cuisses et les hanches sous un pantalon ou une robe. Quels que soient vos besoins, les gammes de shapewear permettent aujourd’hui de se modeler aisément une belle ligne, grâce à des tissus qui ont révolutionné l’industrie du textile tels que le lycra, l’élasthanne ou encore le spandex.

La gaine minceur secret de star est maintenant tendance et les modèles sans couture apportent notamment une amélioration considérable sur le confort. Skims Solution Wear, la marque de Kim Kardashian, propose des sous-vêtements modernes et minimalistes dans les tons nude, entre bodyscombinaisons et brassières tendance, bien loin des culottes gainantes de grand-mères. Une autre marque de gaines minceur des stars, moins récente, connaît un vif succès aux États-Unis dès les années 2000 : Spanx. Numéro un aux États-Unis, la marque offre une ligne parfaite en toute discrétion pour un effet des plus impressionnants grâce notamment à son taux d’élasthanne très important. Actuellement, le shapewear se veut minimaliste et casse les codes en instaurant par exemple le short cycliste ou le corset amincissant visible, à porter par-dessus ses vêtements, même au cours d’une séance de sport.

ChantelleLa PerlaSavage X Fenty ou Wacoal, les marques développent toujours largement les gammes de lingerie sculptante et la tendance semble avoir encore de beaux jours devant elle.

Articles Récents